La 79ème Semaine fédérale internationale de cyclotourisme (30 juillet – 6 août)

Qui aurait encore la belle idée de faire du tourisme à vélo en notre époque placée sous le double signe de la vitesse à tout prix et d’une compétition enragée dans tous les domaines ? Réponse : 10 000 amoureux de la petite reine, qui sont venus à Mortagne-au-Perche durant la première semaine d’août ! Avant leur arrivée, j’ai interrogé Mme Google sur cette manifestation dont je découvrais l’existence. C’est ainsi que j’appris qu’elle débuta en 1927 avec… 150 participants, et qu’elle consiste à découvrir les charmes d’une région à travers des parcours centrés sur la ville organisatrice, tels des pétales de fleur !

Mais avant que Mortagne ne se transformât en pistil, nous assistâmes à de nombreuses autres métamorphoses parmi lesquelles une débauche de décorations faites de vieilles bécanes fleuries, de pyramides de vélos situées sur les itinéraires fléchés. Quant à la presse, elle nous submergea d’une avalanche de chiffres toujours plus impressionnants : par exemple, 160 communes seraient traversées par les infatigables vélocipédistes qui ingurgiteraient 30 000 sandwiches et se désaltéreraient de quelque 500 fûts de bière ! Sans compter les retombées économiques évaluées à 5 millions d’euros, de quoi donner le sourire aux commerçants. A la lecture de ces statistiques, je sentis poindre en moi une sourde inquiétude au regard du calme habituel de notre petite ville qui allait voir sa population tripler ou presque. J’entendis même une voix amie suggérer que c’était peut-être le moment de prendre des vacances ailleurs…

Eh bien, les cassandres n’ont pas toujours raison puisqu’aucune équipée sauvage ne vient faucher Mortagne ni même prendre d’assaut les grandes surfaces qui ont élargi leurs horaires ! Loin d’être envahie, notre commune prend les allures pimpantes d’une vaste cour de récréation pour de « vieux enfants » sympathiques et souriants, la plupart des cyclistes arborant la tête chenue et la petite bedaine de la maturité ! Il y a autant de femmes que d’hommes et, dans les rues pentues, quelques grosses dames pédalent avec une énergie qui me fait béer d’admiration, que n’ai-je leur courage ?

Au fond du jardin, l’horizon s’est meublé d’une longue frange de camping-cars. Les moutons du champ voisin s’en rapprochent, curieux puis, bientôt, très demandeurs car on leur offre des quignons de pain. Et cette semaine s’envole en quelques tours de roue qu’on regrette aujourd’hui : les lointains flonflons de la fête se sont éteints tandis que les moutons ont repris leur train-train ruminant et morose… Rendez-vous, l’an prochain, à Epinal !

Publicités

Une réflexion sur “La 79ème Semaine fédérale internationale de cyclotourisme (30 juillet – 6 août)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s