A propos de ma machine à écrire

P1010002-okred
Un site ? Une amie, Céline, me le propose. Dans le site, ce serait moi qui écris mon journal, qui contemple le cerisier du jardin ou parle de mes activités d’écriture, de mes écrits. Et puis la plupart des écrivains ont leur site, c’est un peu la vitrine où s’exposent leurs ouvrages, leur carte de visite… Alors, moi aussi !

La conversation avec Céline se poursuit sur le pourquoi, le comment de l’écriture… Vastes questions auxquelles je pense depuis le jour où j’ai commencé à noircir des feuillets, tant et si bien que j’ai voulu écrire une nouvelle là-dessus. Je l’avais intitulée  « La machine à écrire ». Céline et moi échangeons un regard complice : nous tenons le nom du site !

13 réflexions sur “A propos de ma machine à écrire

  1. ah, c’est vraiment bien! avec plein de techniques! et puis, l’on entend ta voix… elle me manque à chaque fois que je passe dans ton quartier… et c’est bête parce que c’est aussi le mien… Félicitations en tout cas et 1000 bravos! Cat

  2. Waouh ! Une grande nouvelle. Aujourd’hui – une fois de plus, – je suis prise par le temps mais je me réserve de belles lectures pour demain. Bravo

  3. Bonjour Dominique,

    Je parcours de nouveau ton blog avec le même sentiment de bonheur. Il est simple d’utilisation, très agréable à parcourir et laisse la part belle à la poésie et au rêve. J’aime la sérénité et la paix qui en ressortent. A n’en pas douter, c’est un bonbon que l’on laisse fondre doucement, très doucement sur la langue.

    A ta plume pour de nouveaux articles !
    Je t’embrasse très affectueusement et t’espère en bonne santé.

    Françoise

  4. Céline que j’ai vue avec toi à un Salon du Livre de Paris a fait un boulot magnifique ! C’est formidable. Bravo à vous deux. C’est un plaisir de lire tes textes et tes pérégrinations dans la belle campagne française. J’adorerais… Je comprends pourquoi tu ne regrettes pas Paris. Je t’embrasse très fort.
    Behja

  5. Les Parisiens (souvent faux, ils ne sont pas nés à Paris!) voudraient des nouvelles du printemps dans le Perche! Je suis allée le visiter en Picardie… Histoire de saluer mon grand-père. Et il était timide. Salutations faubouriennes.

    • Ce matin, neige de printemps ! Une recherche Google m’apprend qu’elle a pas mal inspiré : à Mishima, un livre, et puis deux films… Pour les agneaux qui viennent de naître et les plantes qui bourgeonnent, c’est peut-être moins créatif ! Bises (avec un s) de la campagne.

  6. A la couleur de ton regard. C’est l’espace rêvé pour les variations de ton écriture. Les oiseaux l’ont su en premier, leurs chants nous éveillent au jour, aux nourritures terrestres et aux rêveries, contes et nouvelles, ces histoires que tu sais si bien écrire et dont nous nous régalons !
    Aujourd’hui la machine à écrire s’approche du vert, que la nature t’apporte tous ses bienfaits. Arl

  7. Merci, Dominique, pour ces mots partagés qui sèment avec gaieté, humour et fantaisie, sagesse, tendresse, justesse, et
    pour le meilleur, ce journal ‘jubilatoire’ du fait même qu’il ‘sourit’ aux choses de la vie… Aujourd’hui, le cerisier en fleur et ses promesses…
    Qu’il vente, qu’il bruine ou même qu’il tempête, de surprises en surprises, de jubilation en jubilation….la plume en vaut le jeu.
    Je ne suis pas de nature à me contraindre mais bien plus à chanter avec le rossignol quand je sens qu’il a le cœur gai.

  8. Un anniversaire se fête-t-il par machine à écrire interposée ? Bien sûr que Oui, et trop contente d’en être la messagère.;;;
    Alors, Joyeux anniversaire, Dominique, en ce jour béni et plein de bougies pour beaucoup d’autres jours tout aussi bénis;
    Et vive l’écriture !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s